Le Vrai chic littérère ?

Définition : Le vrai chic littérère est un projet de librairie d’occasion buissonnière ayant pour objectif de faciliter l’accès au livre et à la lecture que ce soit sur un plan financier (moitié prix par rapport au prix neuf), géographique (pas de librairie sur le territoire) ou vers des publics empêchés (prisons, hôpitaux, maisons de retraite…). Il s’agit d’un projet de commerce itinérant avec une forte dimension d’éducation populaire.

 

Concept : visiter les différents "coins librairies" des associations d'entraide (Emmaüs, Secours populaire...) du grand-est de la France (Alsace, Lorraine, Champagne-Ardenne, Franche-Comté, Bourgogne, Rhône-Alpes), sélectionner et prélever le meilleur des publications et proposer ce choix de livres lors de tournées coordonnées dans ces différentes régions.

Le vrai chic littérère est une librairie qui a pour vocation d'aller en priorité là où on fera appel à elle... 

 

Parcours : mon projet professionnel a toujours été mu par la volonté de transmettre aux publics (et aux enfants en particulier) le patrimoine artistique de l’Humanité. Après avoir animé un service éducatif dans un musée archéologique, avoir créé un théâtre dans l’agglomération troyenne puis avoir dirigé une Scène conventionnée jeune public itinérante en Franche-Comté, je ressens désormais le besoin de porter mon propre projet qui soit en quelque sorte la synthèse des expériences précédentes tout en explorant un nouveau champ culturel : le livre.

Depuis l'enfance je nourris un très grand intérêt pour la lecture, facteur de découvertes, d’émancipation et d’évasion. Au cours des années, la lecture m'a apporté de grandes joies, m'a permis de découvrir d'autres cultures, d'autres façons d'envisager le monde et de m'y inscrire, a développé ma sensibilité et mon empathie envers autrui. 

 

Processus : dans un premier temps je me dirigeais vers l’ouverture d’une librairie de seconde main dans un lieu fixe, mais la volonté d’aller au-devant des lecteurs plutôt que d’attendre le chaland, l’envie de découvrir de nouveaux publics, de nouvelles façons d’échanger et mon goût pour l’itinérance et la médiation me portent plus naturellement vers un projet plus alternatif que celui simplement imaginé au départ. Et puis, il y a le désir, très prégnant de rencontrer des personnes (des personnalités) au travers de la lecture, de découvrir des territoires et leurs patrimoines, d'échanger… Pour cela j'ai imaginé que la librairie prendrait sa place dans un magasin, puis une péniche, un camion, un bibliobus.... pour finir par faire le choix d'une tiny house.... une cabane mobile.

 

Pourquoi une tiny house ? Pour moi la littérature procède d'une dimension onirique. Que d'heures passées à vivre d'autres vies par son intermédiaire ! J'ai souhaité que le lieu qui accueillerait ma librairie soit également un lieu un peu hors du temps, un cocon enveloppant propice à l'introspection et à l'accueil de la fiction. La tiny house remplit ces critères. Certains la définissent comme une roulotte contemporaine, personnellement je la vois plus comme une cabane vagabonde, un lieu rêvé un peu théâtral, un coffre à histoires en balade...

 

Pionnier : il s'agit de la première expérimentation d'une librairie itinérante dans ce type de véhicule.